Women waiting for website to load

Le temps de chargement d’un site web est un facteur très important à prendre en considération.

Pour cela, il serait nécéssaire que vous ayez un site internet qui se charge rapidement.

Si votre le chargement de la page de votre site web prend plus de 3 secondes, le visiteur a de fortes chancer de la quitter.

Il est même recommandé d’avoir un chargement global du site internet qui ne dépasse pas les 2 secondes pour être considéré comme rapide.

Le facteur du temps de chargement de votre site web n’a pas d’impact uniquement sur les visiteurs, mais aussi sur les moteurs de recherche (Google et autres).

Un site qui ne se charge pas rapidement vous fera perdre des visiteurs, ce qui fait que le taux de rebond sera élevé et le temps de visite de vos utilisateurs deviendra tellement court que cela aura des effets néfastes pour votre référencement car cela envoie des signaux négatifs aux moteurs de recherche à propos de votre site internet, même si Google ne l’avoue pas explicitement.

Vous vous demandez surement comment faire pour améliorer le temps de chargement de votre site internet, pour cela vous aurez besoin de faire l’audit de votre site internet, et votre meilleur ami sera Google Page Speed Insights.

Google pagespeed insights

Google PageSpeed Insights vous permet d’avoir un audit global sur l’état de chargement de votre site tout en vous donnant des recommandations afin de pouvoir améliorer la vitesse de chargement de votre site internet.

Voici nos 5 techniques pour diminuer le temps de chargement de votre site et pages web :

1. Optimiser les images avec la compression

La taille des images que vous chargez sur votre site internet à un effet direct sur le chargement de votre page, pour cela vous devrez toujours optimiser vos images en utilisant des extensions de type de fichiers moins gourmandes, réduire la taille de vos images vers la résolution maximale de votre affichage sur les différents supports et enfin, compresser vos images lors de la mise en ligne.

2. Utiliser la mise en cache de votre serveur et navigateur

Le cache navigateur se trouve donc du coté navigateur. Pour utiliser le cache du navigateur, il faudra que votre serveur puisse envoyer en requête de reponse les entêtes Cache-control et Expires.

Cache-control devra avoir le nombre de secondres ou les requêtes vers la même ressources utilisent le cache du navigateur. La valeur exemple max-age=180 indique que pendant 180 secondes, le cache vers la même ressource doit être utilisé.

Expires indique une date définie jusqu’à laquelle le navigateur prendra les ressources à nouveau. Par exemple Expires: Wed, 19 Oct 2019 13:24:25 GMT, à cette date le cache expirera et une nouvelle requête de ressources coté serveur sera demandée.

Au niveau du cache serveur et lors de l’expiration du cache du navigateur, vous pourrez indiquer au navigateur qu’il n’est pas nécéssaire de recharger un élément précis (logo par exemple). Pour cela, il sera nécéssaire d’utiliser l’en-tête Etag ou Last-Modified.

Etag est considéré comme étant une empreinte de la ressource, Cette empreinte est générée à partir des données du fichier tel que sa taille, sa date de modifications etc.

Last-Modified fait uniquement référence à la dernière date de modification de la ressource.

Cependant, même si vous avez le choix entre les deux paramêtres, nous vous conseillons d’utiliser Etag car contient non seulement plus de données pour identifier la modification, mais il pourra dépendament de la situation être mis à jour et renvoyé lors d’une nouvelle demande de requête, ce qui fera que la différence entre l’ancien Etag et le nouveau qui indiquera à 100% l’état d’une eventuelle mise à jour de la ressource.

3. Optimiser les ressources CSS, JS et enlever les ressources qui bloquent le rendu

Vos fichiers CSS et JS doivent impérativement être minifiées. Ce qui veut dire qu’il faudra enlever tout espace, tabulation et sauts de ligne existants dans vos fichiers. Différents outils en ligne vous permettent de faire cela.

Aussi, il faudra éliminer les ressources JS en déplaçant ceux qui n’affectent pas le chargement de votre page web depuis la balise <head> et les mettre au niveau de la fin de la balise <body>. Ceci permettre d’attenuer le blockage du contenu qui doit être chargé. Pourquoi? Car en ayant plusieurs fichiers JS et css dans la balise head, le script devra passer au chargement de chaque ressources une par une d’une manière ordonnée descendant dans le script, ce qui fait que votre contenu ne sera affiché que lorsque toutes vos ressources en haut auraient été chargées. Ceci affectera beaucoup le temps de chargement de vos pages web, et donc l’experience utilisa

4. Réduire la taille de vos ressources en activant la compression

Activer la compression est très important pour fluidifier le chargement des pages de votre site web. La fonctionnalité de compression vous permettra de réduire significativement la taille de votre page web, et donc d’accélérer son chargement.

Pour cela, il sera nécéssaire d’activer la compression sur votre serveur, le taux de compression des fichiers HTML et CSS pourrait atteindre les 70 %, autant de données en moins à télécharger pour le visiteur.

En gros, vous aurez besoin de deux choses : deflate et ou Gzip. Tout ce passera du coté serveur, dépendamment de votre hébergement, vous aurez à activer ces deux types de compression.

Le deflate vous permet d’appliquer la compression sur plusieurs types de fichiers, comme exemple : deflate text/html vous permet d’activer la compression pour votre ressource HTML. Si votre serveur le permet, vous pourrez activer le deflate par ligne de commade avec acces root ssh.

Le Gzip est un module à activer sur votre serveur au niveau du httpd.conf, et parametrable sur le fichier .htaccess.

Gzip est le plus fiable car c’est un compression Deflate avec un controle des en-têtes. En d’autres termes, Gzip est un Deflate avancé, avec en-têtes supplémentaires.

5. Réduire le nombre de résolutions DNS

Le DNS est considéré comme un carnet d’adresses d’un contact, le nom de domaine est relayé à une adresse IP sur laquelle il pointe. En faisant l’appel au nom de domaine, celui-ci fait appel à une adresse IP et donc un accés à une page en pointant l’adresse IP. Pour chaque chargement DNS, il faudra compter environ 120 millisecondes au maximum afin de rechercher l’adresse IP, ce qui fait que le navigateur ne pourra rien télécharger de cet hôte tant que la recherche DNS n’est pas terminée.

Dans ce sens, réduire le nombre d’hôte demandé pourra vous permettre de réduire le nombre de téléchargements effectués sur la page, et donc réduire le temps de chargement complet de cette dernière. il serait donc préférable par exemple de télécharger les fichiers requis si possible et de les mettre au niveau de votre serveur, et les charger directement. Ce qui pourrait être le cas par exemple pour des fichiers JS ou CSS tel que les librairies etc.

Enfin, l’utilisation d’un CDN (Content Delivery Network) est indispensable si vous souhaitez que vos visiteurs puissent charger votre site internet rapidement, et ceci partout dans le monde. Le CDN à l’avantage d’accélérer le chargement des pages web mais aussi, de sécuriser vos données et d’améliorer le référencement de vos sites web. Lorsque le CDN est interrogé, sa mission est de rediriger la requête de l’utilisateur vers le point le plus proche de sa position. Par conséquent, le temps de transmission des données est court au vu de la courte distance de transmission entre le point CDN et la localisation du client. Ceci serai plus que positif, car il vous permettra de faire en sorte que vos clients reviennent sur votre site car ils trouvent les réponses à leurs questions très rapidement et sans délais de chargement contraignant.

Vous avez un site web et vous voulez l’optimiser? Notre agence vous propose les services de création et d’optimisation de sites internet qui pourra répondre à vos besoin et rendre votre site internet rapide et agréable à visiter.

//digitall-agency.com/wp-content/uploads/2018/12/inlogo.png